Chaque mois, je vous présente le portrait d’un influenceur qui a fait une transition vers un mode de vie plus éco-responsable. Ce mois-ci j’ai voulu interviewer Dan, que j’ai connu il y a deux ans à Paris. Nous avons fait de nombreux événement sur la mode éthique ensemble ! Dan se définit comme étant « Unique, Real & Fierce ». Il est espagnol mais parle très bien l’anglais, le français et d’autres langues encore. Voici le #GreenGlowUp de @dpontarlier !

Parle-nous de toi avant ta prise de conscience écologique ?

Avant de commencer à être vraiment conscient de la société de l’environnement, je travaillais dans un hôtel. J’étais responsable du marketing. Je n’étais pas vraiment impliqué dans le développement durable. Je n’avais pas non plus beaucoup de connaissances dans ce domaine. J’ai toujours été un amoureux des animaux. Je n’ai jamais compris comment tuer des animaux pour les porter. Je ne suis pas végétalien et je n’étais pas vraiment impliqué dans la durabilité. Pour moi, penser à la durabilité, c’était regarder les vaches dans un pré. Je n’étais pas conscient des sphères sociales, culturelles et économiques.

J’aimais aussi la mode, et même si j’évitais des choses comme la fourrure, j’achetais toujours dans des magasins de marques qui ne sont pas du tout responsables. Je me souviens aussi avoir dépensé mon premier salaire dans l’une des pires marques de mode, au terme de durabilité. Je ne vais même pas la mentionner parce qu’elle ne le mérite pas ! (Il me fait toujours rire Dan !)

Quel a été ton déclencheur vers un mode de vie plus éco-responsable ?

La première étape a été le master que j’ai fait sur le tourisme durable et les TIC. C’est là que j’ai découvert les implications réelles de la durabilité. J’ai quitté mon emploi à l’hôtel où je travaillais et j’ai ensuite rejoint l’Association des hôtels de Barcelone. J’y travaillais en tant que responsable de la RSE et de l’environnement. C’est alors que j’ai lancé mon blog. Mon amour pour la mode et les voyages a finalement été lié aux connaissances que j’ai acquises tout au long de mes études.

À partir de là, j’ai décidé de laisser tout le reste et de concentrer mes efforts sur la création d’une conscience. À ce jour, je peux dire que je n’aurais pas pu faire un meilleur choix ! Je suis co-fondateur de l’ESHClub, mon premier livre arrive ( ce sera une surprise !) De plus, un nouveau projet pour le site web de Sustainable Man est en cours. Nous avons évolué !!

La petite tête qui dépasse à gauche, c’est moi X)

Parle-nous de vous maintenant : qu’est-ce qui a changé ? Est-ce facile/difficile ?

Depuis que j’ai changé ma façon de travailler, mais surtout moi-même, j’essaie de prévoir les implications dans toutes mes actions. Même les cosmétiques ! Maintenant, j’utilise Virginia Stone, qui est une marque étonnante. Je suis très heureux d’avoir trouvé une marque qui est engagée sans pour autant diminuer le niveau de qualité.

C’est facile si vous avez les connaissances nécessaires. Pour beaucoup de gens, cela peut être compliqué. C’est grâce à ces personnes qui ont moins de connaissances de ce « mode de vie éco-responsable » que nous basons notre travail. Créer une prise de conscience, partager les marques qui font les choses correctement, orienter les gens vers un modèle de consommation sans culpabilité et conscient. C’est facile si vous aimez ce que vous faites et pourquoi vous le faites !

Quel(s) conseil(s) donnerais-tu aux lecteurs qui veulent changer leurs habitudes petit à petit ?

Patience et détermination sont ma petite devise !

La patience est toujours nécessaire. Chaque petit pas compte même si on ne remarque pas le changement tout de suite. Ne vous laissez pas submerger ou frustrer si vous ne pouvez pas devenir durable à 100 % en une nuit. Chaque jour, vous remettrez de plus en plus de choses en question, et finalement, cela vous viendra naturellement.

J’ai commencé par mon travail, puis je suis passé à mes habitudes, puis à la mode durable… Maintenant, je commence à être encore plus conscient de l’alimentation. Cela a été mon processus. Et pour ce processus, j’ai trouvé un système qui fonctionne et me permet de continuer à améliorer mon engagement.

Ne cessez jamais de vous informer et de vous former, c’est mon plus grand conseil !

Un très grand merci à Dan d’avoir répondu à mes questions ! Je ne sais pas vous, mais moi je suis épatée par la sagesse de ces propos x)

N’hésitez pas à me faire part de vos questions/réflexions. Je suis preneuse des personnes dont vous aimeriez bien connaître le #greenglowup ! Vous pouvez me le dire en commentaire et j’essayerai des les contacter 😉

J’espère que cet article vous a plu et vous dis à bientôt pour le prochain !

Lucy