Depuis que j’exerce mon activité de blog et d’instagram, je suis souvent amenée à être prise en photo. Il m’a toujours paru difficile d’être à l’aise devant la caméra, et je ne pense pas être la seule haha. J’ai donc voulu poser des questions à la belle Julia Drouet qui exerce en tant que mannequin professionnelle, pour avoir quelques conseils. J’espère que ses réponses pourront vous inspirer autant qu’à moi 😉 Bonne lecture !

Depuis combien de temps exerces-tu en tant que mannequin et qu’est-ce que tu aimes le plus dans cette profession ?

Je suis rentrée en agence de mannequins à 18 ans et c’est là que j’ai vraiment commencé le métier. Ce que j’aime dans le métier de mannequin c’est qu’on rencontre toujours des personnes et des univers différents, on voyage, on apprend beaucoup artistiquement à travers les autres. Contrairement à ce que certains pourraient penser, c’est un enrichissement !

Crédits photo : Sophie Bergeret

Est-ce que tu as tout de suite été à l’aise devant la caméra, ou est-ce plutôt quelque chose qui vient au fur et à mesure que l’on exerce ?

A vrai dire j’étais assez photogénique naturellement, mais pas toujours à l’aise, dans le sens où au début je ne comprenais pas toujours ce que les photographes voulaient. En fait, je trouve ça difficile de dire ce que l’on veut en photo avec des mots. Pour cela je préfère travailler en amont avec un mood board, c’est à dire un panneau d’inspiration avec des images proches du résultat souhaité, ce qui est facile à faire avec Pinterest par exemple. Cela permet de se mettre tous d’accord sur ce que l’on veut faire.

Quelles sont tes astuces pour être à l’aise devant la caméra ?

Je dirais que pour être à l’aise, il faut pratiquer, et aussi ne pas se focaliser sur ce qu’on croit être des défauts. Ce qui compte, ce n’est pas d’être parfaite mais de dégager quelque chose. Pour cela il faut être naturel, et pour être naturel il faut maîtriser ce que l’on fait pour ensuite lâcher prise 🙂

Crédits photo : Erwan Ermel

Y a-t-il des poses qui sont à adopter et d’autres à exclure ?

En fait cela dépend de ce que vous voulez dégager et aussi de votre physique, de votre morphologie. Est ce que vous êtes plutôt longiligne, sportive, pulpeuse, androgyne? On ne pose pas de la même façon avec une silhouette à la Audrey Hepburn ou à la Marilyn Monroe! Inspirez-vous de femmes qui vous ressemblent, et cherchez ce qui vous différencie des autres. Entraînez-vous devant un miroir et en posant pour des amis, vous verrez bien quelles sont les poses qui vous flattent ou non.

As tu des conseils pour les personnes qui souhaitent se lancer dans le mannequinat ou souhaitent juste faire de jolies photos ?

Depuis que j’ai commencé, le milieu du mannequinat a énormément évolué, et s’est superposé au milieu de l’influence digitale. Aujourd’hui il vaudrait presque mieux avoir un compte Instagram très influent que des mensurations parfaites. Il y a un grand phénomène de mode du « body positivisme », je vois aujourd’hui des photos de lingerie pour des grandes marques à peine retouchées, avec des vergetures ou des plis au ventre, ce qui était encore impensable il y a quelques années…

Pour être mannequin et rentrer en agence, il y a quelques critères physiques à respecter comme la hauteur et la morphologie, sauf exceptions on recherche plutôt une silhouette mince et harmonieuse, avec des traits réguliers. Si vous voulez juste faire des belles photos pour Instagram, entraînez vous avec une copine et en faisant des selfies, vous découvrirez les poses qui vous vont le mieux. Et surtout cultivez votre différence! Combien de fois j’ai entendu en casting vous êtes trop ceci, pas assez cela…

Le reproche que j’ai le plus entendu c’est « Vous faîtes trop classique, trop bourgeoise », et en fin de compte certaines marques m’appellent justement pour ça! Ce qui compte c’est d’avoir votre propre style.

Crédits photo : Fabrice Labit

Un grand merci à Julia pour ces réponses ! Je retiendrai par dessus tout que le plus important est de développer son propre style et pas d’essayer de ressembler à quelqu’un d’autre. J’espère que cela pourra vous inspirer également 😉

N’hésitez pas à me dire si ce genre d’article vous plaît et si vous avez d’autres thèmes que vous aimeriez aborder. Comme c’est un des premiers articles sur le développement personnel je serai contente d’avoir votre feedback !

A très vite pour un nouvel article 🙂

Lucy Geulin