Je souhaite aujourd’hui vous présenter une marque qui m’inspire énormément. J’ai rencontré la créatrice de BAHOR sur le salon du Made In France de 2019. Un vrai coup de foudre ! La marque de prêt-à-porter et accessoires incarne selon moi une nouvelle manière de concevoir des vêtements. Elle permet de connecter les femmes des quartiers populaires aux femmes qui souhaitent agrémenter leur garde robe de vêtements responsables et de qualité ! Chaque produit est unique, pensé dans le respect des valeurs qui lui sont chères. À travers son engagement à la fois social et environnemental, BAHOR souhaite créer un monde plus inclusif.

Crédits photo : @etikvision

BAHOR prône le respect des différences culturelles

À l’origine du projet, une femme, Navbakhor Boudot, directrice d’Eco Couture et de BAHOR. Élevée dans les champs de coton et les élevages de vers à soie d’Ouzbékistan, elle a appris le français avec l’intention de devenir ambassadrice. Arrivée en France, elle réalise les différences culturelles : la rupture avec le communisme et la place de la femme dans la société française furent un choc. Elle a dû trouver sa place et s’intégrer dans une société dont les codes lui étaient inconnus.

Navbakhor Boudot, directrice d’Eco Couture et de BAHOR

Aujourd’hui, elle milite pour le vivre ensemble et l’intégration des individus venant de cultures différentes à la société française. Elle œuvre à créer un monde plus inclusif et solidaire avec son association Atelier Eco Couture. Celle-ci permet aux personnes venant de quartiers populaires d’apprendre la langue française, les codes culturels et sociétaux. C’est en ce sens que l’association prône l’égalité et le vivre ensemble.

J’œuvre à l’égalité et le vivre ensemble pour les personnes venant de quartiers populaires, en leur enseignant la langue française, les codes culturels et sociétaux.

Navbakhor Boudot, directrice de BAHOR

Savoir-faire et tradition tout en respectant l’Environnement

De l’autre côté, la création de sa propre marque BAHOR a permis à Navbokhor de traduire ses valeurs au grand public. La valeur fondamentale de BAHOR est celle du respect. Respect des humains et des différences de culture, d’origine, de confession.

C’est en partageant et en s’ouvrant à l’autre que nous pourrons créer des liens.

Navbakhor Boudot

Respect aussi de l’environnement, de la nature, de la planète. En revalorisant des chutes textiles, les employés de BAHOR luttent contre le gaspillage textile. En travaillant de cette manière éco-consciente, ils sensibilisent également ceux qui approchent la marque.

Enfin, respect des savoir-faire et des traditions. Ils assurent la conservation et le développement des traditions et de l’excellence de la filière textile de la soie lyonnaise, la dentelle, la soie ouzbek, la soie turque et la broderie. 

Un nouveau service : création de robes de mariée sur mesure

Aujourd’hui la marque met en avant un service qui lui tient à cœur : la création des robes de mariée sur mesure. Navbakhor accompagne la future mariée dans son projet de robe toujours en utilisant les chutes de matières nobles à sa disposition : la dentelle et la soie.  De quoi faire rêver toutes les futures mariées !

Pour l’instant, les vêtements de BAHOR sont vendus dans leur atelier lyonnais ou dans des salons professionnels. J’ai eu la chance de pouvoir choisir un haut en dentelle noir en échange de cet article (je vous le montre souvent sur instagram).

J’espère que la découverte de cette nouvelle marque vous a plu ! Elle pourra peut-être inspirer certains à adopter des modèles plus éco-conscients et inclusifs. Si vous souhaitez découvrir d’autres marques de mode éthique, c’est par ici !

On se retrouve bientôt pour un nouvel article,

A très vite,

Lucy

*** Article rédigé dans le cadre d’une collaboration non rémunérée avec la marque ***